Mesdames,Messieurs
 

Je vous remercie tous d'être venus ce soir pour l'inauguration de l'association des assistantes et assistants maternels de Frontignan. 
Tout d'abord, je tiens à remercier les membres de mon bureau,Yasmine Salas, Agnes llorente et Laurence Camilleri sans qui rien n'aurait été possible. 
Je ne vais pas réussir à saluer tout le monde et je crains d'oublier certains, néanmoins, je salut d'ores et déjà Mme Vaissail, Mme Agulo, Mme Quintin,   Mr Sanfilippo du Midi Libre, qui nous ont fait le plaisir de se joindre à nous ce jour.  
Je tiens ensuite, à signifier mes plus vifs remerciements à la mairie de Frontignan et à tous ses services qui nous ont aidé à concrétiser ce projet avec notamment la mise à disposition de cette salle des Carrières. 
Qu'il me soit permis de remercier tout particulièrement et très chaleureusement Françoise Adelino, maire adjointe, déléguée à la petite enfance, qui nous a soutenu dès la première heure et qui est un des artisans de la réussite de ce beau projet. 
Ce projet quel était-il, pour l'expliquer je vais vous lire l'objet des statuts, il est très clair.  
"Réunir les assistantes et les assistants maternels de Frontignan adhérents, pour leur offrir un espace de rencontre, de convivialité, d'échanges et de jeux pour les enfants gardés. Au delà de l'aspect ludique, un véritable lien social découlera de ces rencontres." 
Comme vous le comprenez, notre dessein n'est pas de concurrencer les infrastructures institutionnelles existantes, au sein desquelles nous participons par ailleurs sous la direction de professionnels, mais bien au contraire de permettre un rassemblement des assistantes maternelles afin de générer une solidarité autours de notre coeur de métier. Et il s'agit bien de cela, rassembler des femmes, en l'occurence, qui sont parfois isolées, confrontées à des difficultés dans l'exercice de leur métier et qui ont besoin d 'échanger, de se sentir soutenues. Le métier d'assistante maternelle est un vrai métier, utile à la société mais difficile sous bien des aspects. Mais ce métier, nous l'avons choisi et nous l'aimons, avec au centre de toutes notre attention, les enfants. 
Alors cette association démarre, démarre fort d'ailleurs compte tenu du nombre d'assistantes maternelles qui ont déjà adhéré. Je formule le souhait de la voir grandir, de réaliser d'aures projets afin de répondre aux légitimes attentes de ses membres.  
Un proverbe africain dit : pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village. 
Alors encore merci d'être là avec nous tous pour les enfants et pour les assistantes maternelles de Frontignan. 
Nous voudrions aussi remercier Philippe, mon mari, pour son aide et ses conseils pour créer cette association.


Sylvie Sebag présidente de l'association.






















 
 



Créer un site
Créer un site